Edinburgh

Hey ! Salut, et merci d'être fidèle au rendez vous !

Ce matin, on contourne tranquille Calton Hill en direction de Hollyrood Palace.

Au passage :

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Edinburg

 On grimpe sur les faliaises de Arthur's Seat d'où la vue embrasse toute la (vieille) ville.

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Edinburg

 En redescendant, on s'arrête visiter le Parlement Ecossais. Surprenant cette quasi autonomie, associée à une fidélité à la couronne.

Encore plus surprenant, l'architecture qui a soigné jusqu'au détail des sièges.

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Edinburg

 Tu vois, on traîne un peu aujourd'hui. On revient sur Princes Street, un peu de magasinage et on flâne, on flâne...

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Edinburg

 On s'abrite sur le Royal Mile quand tombent quelques gouttes, après avoir contourné le château par les Princes Gardens.

Et on retombe sur nos joueurs de cornemuse.

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Edinburg

 Allez, pour vous, mesdames, THE beau gosse of the day :

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Edinburg

 Bon, c'est bien tout ça, mais après... ?

Ah ! Après...

...ah !

Hmmmm !

 

Ooooooooh !

Amber....

Non, ce n'est pas le prénom d'une écossaise, mais le nom d'un restaurant qui fait aussi bar à whiskys...

Jamais vu une telle carte ni un tel mur !

Je te le dis, Dieu existe.

La preuve :

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Edinburg

L'abus d'alcool, etc...

jeudi 02 juillet 2015 23:29 , dans Ete 2015 - Highlands


L'Ecosse, enfin !

Pas beaucoup de commentaires : Blogorama (re) fait des siennes...

Bref.

Edimbourgh. On monte sur la colline de Calton Hill qui domine la ville.

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'Ecosse, enfin !

 Puis on remonte le fameux Royal Mile jusqu'au château.

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'Ecosse, enfin !

 Tu vois, il fait beau !

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'Ecosse, enfin !

 Les gardes sont en kilt, cliché !

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'Ecosse, enfin !

 On redescend par un quartier populaire.

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'Ecosse, enfin !

 Le célèbre cimetière de Greyfriars.

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'Ecosse, enfin !

 On se pose un moment au musée.

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'Ecosse, enfin !

 

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'Ecosse, enfin !

 Puis on descend jusqu'au palais de Holyrod où apparemment petite fête royale, plein de chapeaux et de kilts, rues fermées, ...

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'Ecosse, enfin !

 Et attention mesdames, THE beau gosse of the Day :

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'Ecosse, enfin !

 Tout ça finit -évidemment- au pub :

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'Ecosse, enfin !

jeudi 02 juillet 2015 09:12 , dans Ete 2015 - Highlands


Londres, encore un matin !

 Encore un matin, ou plus qu'un matin, c'est comme on veut.

Donc check out à l'hôtel où ils veulent bien nous garder les bagages (à défaut de WiFi...) et on reprend le métro direction Westminster.

Ch'tite carte postale :

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Londres, encore un matin !

 Pis on remonte le St James Park plein non de nymphes, mais d'asiatiques photographes. D'esux mêmes bien souvent, d'ailleurs.

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Londres, encore un matin !

 Bon tout ça pour dire qu'on arrive à Buckingham Palace (si, si !) pour la fameuse relève de la garde. Pas fan fan des défilés militaires, mais au moins c'est photogénique. Ridicule, pompeux et magnifique. Culte.

"Mind the gap" entend on tout le temps dans le métro, ben là, du gap, y'en a pas des masses autour de ton espace vital !

Bon, on va pas trop se plaindre non plus, on a juste pris des coups de soleil. Sympa, Londres.

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Londres, encore un matin !

 Ca brille, hein ?

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Londres, encore un matin !

 J'aime bien celle là :

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Londres, encore un matin !

 On remonte chercher nos sacs et direction Kings Cross, gare internationale. Splendide et horrible.

L'Homme peut se surpasser pour édifier des merveilles et oublier les bancs et les poubelles. Qui a dit "terre à terre" ?

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Londres, encore un matin !

 Blog de boya : Les Voyages de Boya, Londres, encore un matin !

 2oo km/h.

Le train perfore la campagne anglaise, blonde et verte.

L'Irlande n'a pas le monopole du vert, dans le Royaume. Les champs succèdent aux champs dans une lancinante monotonie.

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Londres, encore un matin !

 Les noms des villes s'égrènent comme échappés d'un chapelet sur le trajet qui nous mène en Ecosse.

Avec une remarquable constance dans la monotonie des paysages et des architectures.

Tout ça n'est pas sans rappeler le somptueux et émouvant roman de Rachel Joyce "La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry", où le héros fint par arriver à Berwick upon Tweed.

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Londres, encore un matin !

 A partir de Newcastle, le ciel commence à se ponctuer de nuages...

mercredi 01 juillet 2015 23:09 , dans Ete 2015 - Highlands


L'art est partout

... surtout là où on ne l'attend pas !

Ce matin, on file vers l'est, gare de Liverpool St. Un temps, woaw !

Pourquoi ? Il y a paraît-il un quartier où le tag est devenu un art à part entière. Shoreditch.

Quartier un peu abandonné, limite craignos, mais récupéré par toute la frange bo-bo.

Shoreditch, donc ; première impression, pas celle attendue :

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'art est partout

 Mais très vite on se retrouve dans des ruelles, et là, woaw (bis) :

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'art est partout

 Il faut parfois s'aventurer au fond de courettes un peu... bref ; pour trouver des chefs d'oeuvre :

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'art est partout

 Bon, il y a aussi les célèbres et grands classiques (comme les bagels de Brick Lane !)

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'art est partout

 Delà, on revient sur le British Museum. Désolé, pas pu m'empêcher de faire une carte postale :

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'art est partout

 On bataille une demi heure au Starbucks en face pour le blog, mais sans résultat. Tu vois qu'on t'aime !

On prend le métro pour la cathédrale St Paul, où j'essaye de mettre à profit mes leçons : prendre des photos différentes !

Dont acte, on grimpe au sommet du One New Change. Et là, surprise. Y'a que les anglais pour inventer ça : faire de la terrasse un lieu de diffusion des matchs de Wimbledon sur des coussins ou des transats, le tout sur gazon artificiel  : j'adore.

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'art est partout

 Pas toi ?

N'étant pas de nature fainéante, on remonte la Tamise jusqu'à la Tour de Londres, on traverse le (trop !) fameux pont pour redescendre le Southbank.

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'art est partout

 Après le pub, on va traverser le Millenium Bridge. Pour le coucher de soleil, faudra attendre encore un peu !

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'art est partout

 Et retour en métro. On a bien dù marcher un p'tit 15kms, faut que je récupère les données du GPS. On a un peu les cannes en coton.

Blog de boya : Les Voyages de Boya, L'art est partout

mercredi 01 juillet 2015 09:06 , dans Ete 2015 - Highlands


Devine d'où je t'appelle ?

Bon ben voilà, ça commence bien...

...pas de WiFi à l'hôtel. Enfin, pas à un prix raisonnable.

Donc si tu peux lire ce billet, c'est que 1) on t'a en très grande estime, et 2) on s'est trimballé l'ordi dans un bistrot ou un musée. Suivant l'humeur ! Bon ça, c'est avant l'Ecosse. Enfin, c'est ce qu'on espérait. Pis le blog a eu un bug ches Starbucks... Donc, en léger différé depuis Edimbourgh.

Avant ? Ben ouais, on voulait te faire une ch'tite surprise.

Alors Londres, tiens, parce que c'est toi !

Bordeaux, grand beau, on laisse Fille Aînée redescendre la voiture.De Gatwick, un peu longuet pour arriver à London "downtown"... avec quelques gouttes.


Blog de boya : Les Voyages de Boya, Devine d'où je t'appelle ?

Hôtel, on jette les bagages, puis le tube jusque chez Harrods. Dehors, rôdent des Lambo, des Rolls de toutes les couleurs, des Range noir mat, bref...

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Devine d'où je t'appelle ?

De là, la Michelin House (si, si, allez Clermont !)

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Devine d'où je t'appelle ?

Puis la Saatchi Gallery :

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Devine d'où je t'appelle ?

Et vu qu'on est super vaillants, on remonte le long de la Tamise jusqu'à Big Ben. T'as qu'à regarder une carte, ça fait un joli trip.

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Devine d'où je t'appelle ?

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Devine d'où je t'appelle ?

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Devine d'où je t'appelle ?

Et même jusqu'à Picadilly.

Blog de boya : Les Voyages de Boya, Devine d'où je t'appelle ?

 Bon, belle petite près midi, non ?

mardi 30 juin 2015 23:43 , dans Ete 2015 - Highlands


|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à boya

Vous devez être connecté pour ajouter boya à vos amis

 
Créer un blog